le SDIS de Vendée (Service Départemental d’Incendie et de Secours) a sous-facturé pendant des années le Puy du Fou et le Festival de Poupet!

La Chambre régionale des comptes vient de rendre un rapport d’analyse sur la gestion comptable du Service départemental d’incendie et de secours de la Vendée qui met en question la gestion de son président l’ancien maire de Challans Serge Rondeau vice président du conseil départemental!

Comme d’habitude avec la majorité du conseil départemental, le contribuable est celui paye les dépenses et a ce sujet L’analyse fait apparaître « des dépenses de fonctionnement en augmentation » entre 2014 et 2019!! Augmentation « supportée par le conseil départemental de Vendée » qui finance le SDIS à « 75 % alors que la moyenne des Sdis de même catégorie est à 57 % ».

Quand Ouest france lui pose la question: Pourquoi en Vendée, la part du Département est-elle plus importante qu’ailleurs ? « C’est le poids de l’histoire », répond Serge Rondeau. Pincez moi je rêve et il est vice président du conseil départemental? répondre cela c’est en fait se foutre de la gueule du contribuable vendéen.

Pire, « Le Sdis de la Vendée a sous-facturé des opérations de sécurisation de grands événements récurrents et / ou payants (festival de Poupet, cinéscénies du Puy du Fou) ».

Sous facturation du département de vendée au Puy du Fou! Copinage?

Pour la Chambre régionale des comptes, concernant la Cinéscénie, « si la facturation avait été établie, comme cela se justifiait en l’espèce, à partir de l’utilisation des moyens du Sdis à des fins privatives, et actualisée suivant le montant des indemnités versées aux sapeurs-pompiers volontaires, elle aurait été supérieure de 24 834 € par an, soit 99 336 € au total de 2014 à 2017 ».

Serge Rondeau explique : « Il y avait eu une décision du conseil d’administration – bien avant que j’arrive [en 2015] – qui avait décidé de facturer les prestations pour les collectivités et les grands événements à 50 % (du tarif). Mais ce n’est plus le cas depuis 2018. »

Ce que dit Mr Rondeau est faux et aurait du etre relevé par le journaliste de Ouest France. Au cours de la période, plusieurs conventions ont été signées entre le département de la Vendée et le SDIS : le 8 mars 2013 pour la période 2013-2015 (avenant n° 1 en 2014 et n° 2 en 2015), le 26 octobre 2016 pour la seule année 2016 mais dans l’attente du SDACR et le19 mai 2017 pour la période 2017-2019. Donc pour résumé il etait parfaitement au courant de ce traitement de faveur…. la question est en échange de quoi?

Toutefois, au cours de la période contrôlée, parmi les opérations diverses, seule la
tarification des opérations de lutte contre la pollution a été revalorisée en 2013. En réponse aux observations provisoires, le SDIS a indiqué travailler à la revalorisation de la tarification des opérations à caractère payant pour prendre en compte l’évolution du coût des interventions. Et? qu’a fait Mr Rondeau ? la réponse est facile RIEN.


Au titre de ces opérations, le SDIS participe également à la sécurisation d’évènements.
Entre 1977 et 2018, date à laquelle le parc a acquis son propre matériel, le SDIS a mis
à la disposition du Puy du Fou lors des cinéscénies un camion-citerne rural et six
sapeurs-pompiers 29 soirs par an de juin à septembre de 22h00 à 1h00. Cela a exigé de mobiliser à tour de rôle 11 centres de secours. Rien que çà!


Considérant que le spectacle était géré par une association, le SDIS a facturé la
prestation relative au matériel au tarif forfaitaire de 88,53 € par soir, en application d’une délibération de 1997. Cependant, eu égard au caractère récurrent et payant du spectacle, au-delà du statut d’association à but non lucratif rappelé par l’association pour la mise en valeur château et du pays du Puy du fou, les moyens du SDIS pouvaient en l’espèce être regardés comme utilisés à des fins privatives, justifiant l’application du tarif horaire de 282,62 €, soit 847,86 € par soir, en application de la délibération du 11 juin 2012. La mise à disposition du personnel a été facturée au tarif horaire de 35,25 € jusqu’en 2017 Celui-ci ne tient pas compte de l’augmentation du montant de l’indemnité versée à un sapeur-pompier volontaire.

Si ces éléments de calcul avaient été utilisés, la facturation aurait été supérieure de
24 834,15 € par an, soit un total de 99 336 € de 2014 à 2017. On peut alors estimer qu’elle a été sous-valorisée.
Ce constat est confirmé par une étude du service contrôle de gestion comparant la
facturation et le coût réel des moyens engagés. Cette étude, où d’autres exemples sont cités, évalue la différence pour le Puy du Fou en 2018 à 40 545,96 €, en retenant un coût réel horaire de 454,50 € pour un camion-citerne au lieu de 282,62 € comme retenu ci-dessus entre 2014 et 2017, bien supérieur au tarif forfaitaire appliqué de 88,53 € par soir. Hors Mr Rondeau affirme le contraire.


En outre en 2016, le SDIS a mis des moyens à la disposition du festival de Poupet pour des concerts dans les mêmes conditions privilégiées que précédemment. Encore une fois Mr Rondeau affirme ne pas etre au courant, comment cela peut il l’etre? c’etait en 2016 alors qui a pris ses fonctions en 2015!!!

Les questions sont simples pourquoi le SDIS contrôlé par le département c’est à dire Mr Rondeau et Mr Auvinet ont ils sous facturés le Puy du Fou et le Festival de Poupet tous deux situés dans le canton dont le conseiller départemental à l’époque etait Bruno Retailleau? Nous avons transmis ce dossier à l’association Anticor, et nous espérons que si l’association porte plainte pour abus de biens sociaux nous nous porterons partie civile en cas de procès au Tribunal Administratif. une autre question existe, la rapport a été envoyé aussi au Préfet? quelles mesures ont été prises sur ce sujet, nous ne manquerons pas de lui demander.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :