Le Vendée Globe 2020: un fiasco qui va couter cher aux contribuables. On parle de 4 a 6 Millions d’euros

Avant de commencer a vous donner tous les détails de ce fiasco décidé par 3 personnes, Yves Auvinet, Yannick Moreau, et Christelle Morançais, fiasco annoncé car on aurait pu reporter cette course d’un an mais on est en période pré électorale alors priorité aux dépenses permettez moi de vous dire que je n’ai rien contre cette course, que je trouve les skippers hommes et femmes très courageux et que l’idée au départ de Philippe De Villiers etait une bonne idée, malheureusement au fil des ans avec Bruno Retailleau et Yves Auvinet cette course admirable s’est transformé en un triste show de télé réalité. J’exagère? regardez..

pas convaincu alors vous allez vous régaler avec cette vidéo…

Bon vous avez compris , le Vendée Globe fait parler de lui pour le thé sur le Pubis ou l’œuf à la coque… tout cela pourrait nous faire sourire, mais quand je vais vous annoncer combien cette plaisanterie va vous couter , vous allez moins rire.

Ce que vous ne savez pas c’est que le vendée Globe est une une société d’économie mixte dont le département de Vendée, la Région et la ville des Sables dont les principaux actionnaires, donc de l’argent public. Ce que l’on appelle une SAEM

10,5 MILLIONS D’EUROS POUR LES PARTENAIRES HISTORIQUES
le 17 septembre 2020 lors de la conférence de presse de présentation du Vendée Globe, Yves Auvinet, le président de la SAEM Vendée qui organise le tour du monde, annonçait un budget de 16 millions d’euros hors taxe sur quatre ans. Les partenaires historiques de l’épreuve couvrent un peu plus des deux tiers de cette somme : le conseil départemental de Vendée injecte 4,3 millions, Sodebo 4 millions, la ville des Sables d’Olonne 1,5 million, et la région Pays de la Loire 666 000 euros, soit près de 10,5 millions d’euros à eux quatre« Le reliquat [un peu moins de 6 millions, est assuré par des partenaires complémentaires et par les recettes réalisées sur le village »??? quelles recettes? en ce qui concerne l’édition 2020 la recette va etre Zéro!!!

2,5 MILLIONS D’EUROS POUR LES PARTENAIRES PRIVÉS COMPLÉMENTAIRES
D’autres sponsors privés ont donc été démarchés, avec des niveaux d’investissement inférieurs qui représentent en tout « 2,5 millions d’euros », estime Yves Auvinet. Pour réunir cette somme, a été mise en place une pyramide de partenariats se déclinant en trois niveaux distincts : « partenaire officiel« , aux côtés de la ville des Sables d’Olonne et de la région Pays de la Loire (ticket d’entrée à 1 million d’euros) ; « fournisseur officiel » (minimum 250 000 euros) et « fournisseur technique » (à partir de 50 000 euros).

Le bilan ?  Des secteurs n’ont pas du tout pu investir au niveau qu’on pouvait attendre, Le rang de partenaire officiel, en revanche, n’a pas trouvé preneur« Pour une marque d’envergure, c’était le seul niveau de partenariat vraiment intéressant mais il était très cher par rapport à ce qui était proposé , avance un observateur du marché et surtout en pleine période du coronavirus et ses questions de confinement . Du côté des fournisseurs officiels, le seul nouvel entrant est Ulysse Nardin, chronométreur officiel, pour un montant que la marque horlogère, sollicitée, n’a pas souhaité communiquer (mais d’un minimum de 250 000 euros selon la pyramide des partenariats).

Et là accrochez vous, car un partenaire important est  Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier qui apporte du cash – l’entreprise, dont l’investissement il y a quatre ans était de 500 000 euros, n’a pas non plus voulu dévoiler le montant de son engagement ! ironique non? des éoliennes qui suppriment des emplois dans la pêche est un sponsor du Vendée Globe? La Région a favorisé l’implantation des fermes d’éoliennes, avec une contrepartie?… c’est une question qu’ Anticor va certainement se poser rapidement.

Et là on va commencer à vous expliquer pourquoi vous allez devoir mettre de votre poche pour boucher les trous et ils vont être très important comme vous allez le lire.

100 À 150 K€ POUR LE CLUB DE PME PARTENAIRES
La SAEM Vendée a également lancé pour cette édition un « Club VG2020 » destiné aux petites entreprises. « L’objectif est de rendre accessible le village hospitalités au tissu économique local, de lui faire découvrir le milieu de la voile de compétition et de sensibiliser les entreprises aux enjeux environnementaux et sociétaux. » Au total, 29 entreprises ont adhéré à ce club pour une somme globale comprise « entre 100 000 et 150 000 euros« .

3 MILLIONS D’EUROS DE RECETTES POUR LE VILLAGE hum hum 😦
Dernier volet des revenus, les recettes du village étaient estimées initialement à 3 millions d’euros : locations des espaces pour les partenaires et les exposants (54 cette année), recettes d’exploitation, etc. Un chiffre qui devrait forcément être revu à la baisse après la fermeture du village . donc si on compte bien 3 Millions de recette envolées, un remboursement des 150k des PME partenaires, sans compter la perte du fournisseur officiel de 1M€…rajoutons la construction et déconstruction du village, le gardiennage etc… donc on peut facilement chiffré au minimum 5 Millions de pertes que le contribuable va devoir payer. maintenant il faut rajouter 300 000€ au minimum pour le surcout bien évidemment un chiffre bien en dessous de la réalité

Côté dépenses, la SAEM Vendée ne souhaite pas encore entrer dans les détails « On ne communique pas pour l’instant sur les chiffres car nous sommes sur une édition spéciale », a répondu Laura Le Goff, directrice générale de la structure organisatrice. tu m’étonnes…. Selon Yves Auvinet, le surcoût lié à la pandémie se chiffre à 300 000 euros. Le Covid-19 entraîne donc des économies, rendues encore plus nécessaires par la fermeture du village et donc de toutes les opérations de relations publiques prévues d’ici le départ. 

Pour finir rajouter la mise a disposition d’un nombre important du personnel de la Région au Vendée Globe ce qui est tout a fait inacceptable et très certainement illégal, car le tribunal administratif qui en sera saisi prochainement pourrait bien nous donner raison car dans le cadre de l’organisation du Vendée Globe 2020, des agents faisant partie de la DCOM et plus particulièrement du service SEP vont devoir être présents sur l’évènement du 15 octobre au 8 novembre 2020. Dans ce cadre, la location d’un lieu de séjour pour la durée de 24 jours est demandée. Deux agents de la DAG seront également présents les 7 et 8 novembre. ???????

Au final ce fiasco est du à l’obstination des élus qui voulaient faire le Vendée Globe coute que coute à 6 mois des élections, et cela au frais du contribuable. Il est évident qu’avec l’association Anticor, nous examinerons si oui ou non il y a eu abus de biens sociaux et demanderons des éclaircissements sur la gestion de la SAEM. Nous allons déposer une demande à la cour régionale des comptes pour vérifier la SAEM.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :