Voici venu le temps du chômage en Pays de La Loire avec 32.6% d’augmentation en 1 mois , nous sommes la région la plus touchée et ce n’est malheureusement pas fini.

Durant la campagne des municipales à Saint Hilaire de Riez, nous étions les seuls a parler du chomage catastrophique des jeunes( près de 30%) et du chiffre inquiétant de 15% du taux de chomage dans notre commune. https://sthilaire2020.blog/2019/11/29/example-post/

Ni le Maire sortant, ni les autres candidats ont fait des propositions pour ce problème qui menace l’équilibre financier et politique de notre ville, rien le néant mais aujourd’hui avec la crise du coronavirus et l’annonce de l’augmentation du chomage en Pays de la Loire de +32.6% et ceci en Avril alors imaginez un peu en Mai, je le redis clairement, le chômage, la santé et les transports étaient nos priorités et elles le sont encore plus maintenant. Tout le monde sait qu’il ne s’agit que d’un avant-goût, puisque près de 13 millions de salariés seraient par ailleurs en chômage partiel. Les vagues de licenciement consécutives à la baisse d’activité n’ont donc pas encore commencé. Mais tout indique, à la violence de ce premier choc d’avril, que la crise va très durement frapper le pays. Il faut impérativement retenir que ce phénomène se produit sans licenciement. La variation est presque entièrement due à l’arrêt des recrutements. On n’ose imaginer ce que seront les chiffres de mai, et pire encore, de juin, lorsque les employeurs commenceront à licencier leurs salariés…

Une situation qui frappe durement les précaires

Cette violente interruption des recrutements donne une idée de la crise de précarité qui va sévir en France dans les prochains mois. Dans la pratique, ceux qui ont gonflé les rangs de la catégorie A sont les abonnés aux contrats à durée déterminée, les saisonniers, les intérimaires. Ce sont les personnes les plus exposées à la difficulté. 

D’ailleurs, les chiffres de l’INSEE le montrent : les demandeurs d’emploi en activité partielle ont connu eux aussi une baisse historique. Ce sont eux qui sont venus majoritairement grossir les rangs de la « catégorie A ». Autrement dit, ceux qui vivotaient de petits contrats à temps partiel se sont, en avril, retrouvés sans rien. 

Il ne faut socialement pas sous-estimer les conséquences de cette catastrophe. Pour l’instant, le confinement en a caché les effets, mais les soupes populaires et les vestiaires caritatifs devraient rapidement voir les files d’attente s’allonger…. C’est pour cela que lors de ma 1ere présentation de mon programme en Octobre, l’ouverture d’une épicerie solidaire faisait partie de mes propositions.

Il faut une véritable politique pour l’emploi dans notre ville, mais le Maire actuel peu préoccupé par ca , il l’est plus pour l’immobilier, ne m’inspire pas confiance ni même Mme Vieil d’ailleurs.

Face à l’explosion des entrées et au tarissement des sorties, l’effet de ciseau risque de produire des conséquences sociales difficiles à maîtriser, et transformer la commune de Saint Hilaire de Riez en véritable poudrière. Comment réagiront les Hilairois et Hilairoises « jusqu’ici protégés », notamment dans le tourisme, brutalement confrontés à une situation de chômage à laquelle ils ne sont préparés ni socialement ni psychologiquement ? L’ampleur du mouvement pourrait avoir des conséquences redoutables. le 28 Juin prenez compte de ces faits, vous avez vu pendant 6 ans l’impossibilité de créer des entreprises à saint Hilaire de Riez, et ca ne va pas s’améliorer avec une hypothétique construction d’une Thalasso dans notre commune et d’un port à Bretignolles sur Mer de 40 Millions à la charge du contribuable de Saint Hilaire de Riez et des autres communes du Pays de St Gilles au moment même ou l’on parle d’une crise sans précédent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :